• Funander

Que faire administrativement après un décès ?

Dès qu’un médecin a prononcé le décès d’une personne, il est malheureusement obligatoire de se plier à quelques actes administratifs qui ne peuvent pas attendre.


Au moment du décès


Dans les heures qui suivent, il est nécessaire de contacter les pompes funèbres pour l’organisation de la levée du corps et des funérailles. Cette étape n’est pas la plus simple puisqu’elle rend tangible la réalité de la perte.

Ensuite, il vous faut prévenir l’état civil du lieu du décès, qui vous délivrera un certificat de décès. Ce document sera à transférer aux banques et assurances souscrites par le défunt. Vous pouvez ensuite prévenir l’employeur et contacter un notaire pour la préparation de la succession.

Ces actes purement administratifs peuvent paraître lourds et peu importants au regard de la douleur que les survivants ressentent. Ils sont pourtant essentiels au bon déroulé des obsèques et de la vie future des proches.


Après les funérailles


Les actes administratifs ne s’arrêtent pas aux premiers appels. Il reste quelques personnes à prévenir du décès, dont les suivants :

● Le locataire ou bailleur de l’habitation

● La mutuelle

● Le syndicat

● La caisse d’allocations familiales

● Les différents abonnements en cours

● Les distributeurs d’eau et d’énergie

● La DIV si un véhicule était inscrit au nom du défunt


Ces tâches administratives peuvent s’avérer lourdes lorsque vous devez vous en occuper durant les premières heures après le décès. Il est difficile de prévoir la réaction des proches qui vont s’en occuper. Dans tous les cas, restez présent pour les soutenir. Il n’est pas rare qu’un phénomène de vide s’amplifie lorsque tous les actes administratifs ont été établis.

Vous vous posez des questions sur les actes administratifs à poser lors d’un décès ? Vous avez besoin d’aide pour être certain d’avoir tout réglé ? Faites appel à l’un de nos collaborateurs qui pourra vous aider à vérifier que tout est en ordre. Nous vous accompagnons dans cette épreuve difficile.

8 vues0 commentaire